Posté par Véro le 03 - 12 - 2015

Comment y va le petit ? # N°3

Maxime mange sur sa petite table.

Maxime mange sur sa petite table.

Il était temps de donner un peu des nouvelles du petit !

Mes lecteurs s’impatientent (si), ses fans trépignent, sa mère s’inquiète, et tandis que les feuilles mortes tombent, ses conquêtes, elles, se ramassent à la pelle.

J’avais un peu la tête ailleurs et pourtant tout me paraît tellement évident : ce petit c’est quoi ? C’est les coups à boire avec les copains, c’est la culture,  c’est la musique et les jolies filles, bref ce petit c’est la vie.

Aussi gentil avec les personnes âgées qu’avec les bébés, Maxime est toujours de bonne humeur, sauf quand on l’envoie en livraison à l’autre bout de Marseille

Maxime fait du découpage

Maxime fait du découpage

Ou pire encore quand il constate que sa pile de Paco et le Rock a diminué…

Pour lui remonter le moral on l’invite parfois au restaurant, mais ça nous coûte très cher parce qu’il mange vraiment beaucoup et ça nous déprime aussi parce qu’il reste vraiment très mince.

Pour ne pas tomber dans la routine, nous avons décidé de l’envoyer sur le Salon de Montreuil afin qu’il perfectionne ses compétences (de libraire, il s’entend) et surtout qu’il multiplie ses expériences (professionnelles bien sûr).Il va rejoindre une belle équipe de libraires jeunesse qui seront aussi sur place au Salon.

– « Cool ! Je serai sur le stand de Gallimard Jeunesse, c’est ça ? Alors y’aura plein de pipiles de Paco et le Rock partout partout ?!

– Non Maxime, calme-toi s’il te plaît. Tu ne seras pas sur le stand de Gallimard Jeunesse, tu seras sur le stand d’Actes Sud.

– Actes quoi ?

– Actes Sud, Maxime. Tu sais Paco et le Rock c’est bien, mais il serait quand même temps que tu t’ouvres à d’autres formes littéraires…

– Oui…mais y font quoi eux comme livres sonores déjà ?  Y’a des comptines brésiliennes au moins hein ?? »

Maxime découvre les bandes dessinées

Maxime découvre les bandes dessinées

J’ai rassuré le petit de mon mieux tandis que Gigi s’occupait des détails pratiques de l’hébergement sur place en téléphonant à une collègue libraire :

–  » Comment ? Tu crains que Maxime se sente mal à l’aise en étant le seul mec dans une auberge de jeunesse avec dortoir collectif entouré de femmes ? (mouarf !!) Ecoute, je ne pense pas, mais je vais lui poser la question par acquis de conscience…

– Maxime ? Pour ton week-end au salon, qu’est-ce que tu en penses ? Tu préfères qu’on te réserve une chambre d’hôtel tout seul comme un rat dans la banlieue parisienne ou tu feras l’effort de dormir dans une auberge de jeunesse du Marais en compagnie d’une vingtaine de libraires de sexe féminin ???? »

Il était content le petit ! Il a cru que c’était déjà Noël !

Ce qu’on ne lui a pas dit c’est la moyenne d’âge des libraires en question.(45 ans bien tapés)

Ah ah ah ! Bien fait pour lui ! Ça lui apprendra à mettre deux plombes  pour faire un paquet cadeau.

Bon, je vous laisse, je vous tiens au courant très vite.

 

 

 

 

 

 

Catégories: Librairie

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon