Posté par Véro le 30 - 09 - 2015

Yasuke

yasuke1Son dernier album ne me fera pas mentir.

Yasuke raconte l’histoire vraie d’un jeune-homme africain né en 1530 qui traversa les mers jusqu’au Japon et devint, après de longues années d’entrainement, le premier samouraï noir.

On suit ici ce jeune garçon qui n’avait alors pas de nom et vivait un peu à l’écart des autres hommes au pied du Kilimandjaro. Il n’avait pas de nom mais seulement une marque sur le dos, comme les animaux en ont parfois.

« Un soir, le garçon partit. Il imaginait que quelqu’un, quelque part, lui donnerait un nom qui ferait de lui un homme comme les autres ».

Alors il marcha longtemps, il embarqua à bord d’un navire et navigua de longues années en travaillant à bord sans que jamais yasuke2personne ne songe à lui donner un nom.

Lorsqu’il accoste dans une contrée inconnue, le jeune garçon est accueilli par le seigneur des lieux, guerrier redouté et redoutable. Sidéré par la couleur de peau du garçon le samouraï Oda Nobunaga le sera aussi par sa vigueur et sa force.

« Ce seigneur de guerre, qui n’avait encore jamais vu d’homme à la peau sombre, fut très impressionné par les qualités physiques du garçon et par la droiture de son regard. Le seigneur prit le garçon sous sa protection et ordonna à son meilleur maître d’armes de le former. »

C’est ainsi que ce jeune africain, aguerri au maniement des armes devint un valeureux soldat respecté de tous et fut bientôt élevé au rang de samouraï. Il put choisir son nom et devint Yasuke, seul et unique samouraï noir ayant existé.

Quelle puissance et quelle force évocatrice dans ces illustrations très sobres pourtant, qui jouent sur trois couleurs, le noir, l’ocre et et cette espèce de bleu-vert très profond qui semble sculpter les personnages et les paysages.

Le texte est simple, scandé, délivré lui aussi avec beaucoup de sobriété.

yasuke3Les planches d’ouverture et de fin d’album, entre le Kilimandjaro et le Mont Fuji sont d’une grande force et l’ensemble a décidément beaucoup de classe, comme tout le travail de Frédéric Marais à mon sens.

Si vous ne me croyez pas c’est bien dommage parce que j’ai un goût très sûr et pour vous convaincre je vous conseille donc en sus d’aller faire un tour par là ou encore de ce côté-ci et si ce n’est déjà fait de vous replonger dans l’envoutant Didgeridoo, vous vous rangerez à coup sûr à mon avis.

Une histoire étonnante et un très bel album à découvrir dès 5-6 ans !

« Yasuke ». Texte et illustrations de Frédéric Marais. Editions les Fourmis Rouges. 16.50€

 

 

 

 

« 

Catégories: Albums

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon