Posté par Véro le 10 - 01 - 2014

Aujourd\'hui c\'est vendredi et j\'voudrais bien qu\'on m\'aime

Tous les deux sont amoureux c’est sûr parce qu’elle finit sa phrase lorsqu’il la commence et que lui c’est pareil. En plus ils ont fait deux bébés je crois, un vrai et une petite maison d’édition qui s’appelle l’Epicerie de l’orage. Je pense qu’il faut être sacrément amoureux ou sacrément fous, peut-être fous amoureux pour se lancer dans une entreprise pareille et créer sa propre maison d’édition dans un secteur si férocement concurrentiel. Mais ils l’ont fait ! Et l’Epicerie de l’orage garde le cap depuis plus de trois ans maintenant.

amourQuand ils sont passés à la librairie je voulais leur demander pourquoi ce nom là et puis j’ai oublié. Alors j’ai inventé une histoire assez folle et assez jolie pour qu’elle soit un peu vraie. Je me suis imaginée qu’au tout début de leur histoire, quand on n’arrive pas à détacher ses yeux l’un de l’autre, quand on commence chaque phrase en même temps et que ça nous fait sourire, au tout début donc ils devaient être dans un village un peu paumé, avec la nuit qui s’avance et l’orage qu’on entend gronder.

La pluie a dû commencer à tomber, doucement au début puis de plus en plus fort. Alors il l’a prise par la main juste à l’instant où elle avait prié très fort pour qu’il le fasse. Ils se sont mis à courir pour se mettre à l’abri, vite pour ne pas finir trempés mais en espérant sûrement que ça dure une éternité. C’est sous l’auvent d’une petite épicerie qu’ils ont trouvé refuge. C’est là qu’elle lui a dit qu’elle était tombée amoureuse, c’est là qu’il a pris son visage dans ses mains et qu’ils se sont embrassés pour la première fois. Un vrai baiser de cinéma, avec le bruit de la pluie, les éclairs dans le ciel et les cheveux tout mouillés. (Bon alors les épiciers, c’est un peu ça ou pas ??).

Voilà ma modeste contribution à la grande aventure de l’Amour qu’ont initiée les Epiciers de l’orage. Suivez ce petit guide indispensable, parcourez la carte du Tendre et explorez toutes les façons d’aimer. Divers prismes, divers angles de vue sont utilisés pour toucher du doigt l’insaisissable. Vous pouvez aussi y consigner vos sentiments secrets, vos désirs les plus fous ou vos blessures secrètes car cet ouvrage, comme les autres à l’Epicerie de l’orage, est conçu comme un petit livre-carnet.

Huit auteurs ont imaginé un court récit autour du thème de l’amour et je dois dire que si je les ai tous beaucoup aimés j’ai quand même trois chouchous : Anne-Gaëlle Balpe pour l’émotion à fleur de peau, Ramona Badescu pour cette bulle de poésie et Caroline Franc-Desages pour la justesse de son texte.

Je vous invite à aller faire un tour sur leur site car il regorge de petits bouquins inventifs, créatifs et intelligents, tout ça sur du beau papier recyclé et avec une jolie ligne graphique.

Celui-ci est idéal pour les ados à mon avis et pour les adultes aussi of course, les romantiques, les cœurs d’artichaut et les cœurs à prendre.

« L’amour #L’indispensable ». Edité par l’Epicerie de l’orage. 9,00 €.

 


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon