Posté par Véro le 06 - 09 - 2013

Roby ne pleure jamais.

A vrai dire, Roby n’est pas tout à fait un robot comme les autres. Il est ce qu’on appelle un roboïde, un robot programmé pour avoir une certaine forme de sensibilité, au chaud, au froid, à la douleur.

Pas d’émotions, il ne faut pas exagérer. S’il a l’apparence extérieure d’un garçon, Roby ne peut pas pour autant ressentir les sentiments humains, comme la peur, la colère ou la joie.

De plus un message a été gravé dans son cerveau électronique: Tu es inférieur aux humains et tu le resteras toujours.

Sa technologie est tellement au point que Roby va être loué à un couple d’humains qui cherche un roboïde pour accompagner et servir leur fille Cyrielle.

La petite fille s’attache très vite à lui: « C’est étrange, tu n’es pas comme les autres roboïdes que j’ai connus. Toi j’ai l’impression que tu pourrais arriver à être triste ». 

Elle l’amène avec elle à l’école sans se douter qu’en l’attendant dans la cour, Roby est souvent maltraité par une bande de gros durs. Rien ne pourra leur arriver: Roby est programmé pour obéir et s’incliner devant les humains.

Mais au fil des jours et de sa relation avec Cyrielle, le robot commence à éprouver des choses qu’il n’est pas censé ressentir:  » Je m’étais habitué à ce que mes maîtres m’appellent Roby. Pourtant quand c’était elle qui prononçait mon nom, l’effet n’était pas le même. J’avais la sensation qu’un air frais m’enveloppait, alors que mes capteurs extérieurs m’annonçaient : Température chaude, absence de vent ».

De la sensibilité aux sentiments, la frontière est ténue et ne tient parfois qu’à un fil électrique…

Un super petit roman d’anticipation qui aborde les thèmes du conditionnement, du libre arbitre et de l’amour toujours, évidemment. Eric Simard nous parle avec justesse de l’âme humaine dans ce qu’elle peut avoir de plus noir ou de plus lumineux.

C’est léger et profond à la fois, extrêmement bien ficelé. L’intrigue est construite et tenue jusqu’au bout. Et la fin… je vous raconte pas, robymais alors c’est trop chouette !

Beaucoup de choses sont dites en peu de pages et c’est à mon avis très réussi !

Un petit roman à dévorer dès 8 ans, dans la collection Soon qui vaut vraiment le détour.

« Roby ne pleure jamais ». Texte Eric Simard. Editions Syros. Collection Soon. 3,00€

 

Catégories: Je lis tout seul

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon