Posté par Véro le 24 - 05 - 2013

Dreams are my reality

Et ce n’est pas tout : Damienne est fille de bonne; la fille de l’employée de maison, quoi. Pas plus. Sa mère est au service d’un riche couple qui a la vie facile et habite une somptueuse bâtisse au bord de mer. Mais tout ça ne lui appartient pas. En échange du toit Damienne doit rendre de menus services comme servir à table ou jouer la nounou pour les jumeaux de 6 ans.

Mais cet été Damienne ne supporte plus la situation. Elle voudrait être une autre, pas celle à qui l’on donne des ordres même gentiment, pas même celle qui profite des largesses de sa patronne en récupérant la moitié de sa garde-robe. Damienne se sent gênée aux entournures; elle rêve de plus grand, elle rêve de plus beau, elle rêve même de cinéma.

Alors c’est décidé, sa nouvelle vie commence aujourd’hui. Adieu Damienne, bonjour Isild nettement plus classe. Un vrai prénom de fille de bonne famille. Alors Damienne-Isild s’invente la vie qui va avec et la raconte avec force détails à la nouvelle bande d’amis qu’elle vient de se faire, trois garçons et trois filles, archétypes d’une jeunesse dorée.

« Les choses se passent presque aussi facilement que je l’avais imaginé quand je projetais de changer d’identité. Me voilà donc devenue Isild pour un petit noyau de gens. D’ici peu, le noyau grossira, et bientôt Damienne ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Quand je dis presque c’est juste une façon de parler, bien sûr. Disons que je n’ai aucun mal à inventer ma vie. Les détails me viennent naturellement. Je n’ai pas besoin d’y penser des heures à l’avance comme je le craignais au début. D’ailleurs la plupart du temps,j’improvise. Le truc c’est de rester naturelle. Ne pas avoir l’air d’être prise en faute. »

Mais dans la bande il y a un certain Nathan, loin de la laisser indifférente. Ses talents de comédienne suffiront-ils à lui faire garder le cap, surtout dans cette petite station balnéaire ou tout le monde connaît tout le monde ? Et puis peut-on réellement aimer et être aimé quand on s’invente une vie qui n’est pas la nôtre ?

Marie-Sophie Vermot s’aventure sur un terrain un peu plus léger que d’ordinaire et cela lui va à merveille. Cette jeune fille un peu espoirinsatisfaite est très attachante jusque dans ses mensonges. On s’émeut sur les efforts qu’elle déploie pour accéder à un monde qui n’est pas tout à fait le sien, sans en être dupe pour autant.

La plume légère et vivante de l’auteur rend cette lecture vraiment très chouette, à partir de 13 ans à peu près. Essayez, vous verrez !

« Meilleur jeune espoir féminin. Texte de Marie-Sophie Vermot. Editons Thierry Magnier. 8,40 €

 

 

 


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon