Posté par Véro le 06 - 05 - 2020

Aux confins du confinement # Acte 5

Hélas, le tableau qui m’attend à la librairie n’est guère plus reluisant: les affiches du Printemps des Poètes se sont écroulées mollement dans la vitrine, la poussière s’est accumulée sur les rayonnages, les tables de présentation sont en bordel (ça c’est Gigi, j’en mettrai ma main à couper) et il fait un froid de gueux dans la boutique.

Je ne parle même pas ce foutu virus informatique au doux nom d’Alexa qui fait encore des siennes, menaçant notre logiciel de gestion et paralysant notre boîte mail.

Est-ce ainsi que les libraires meurent ??

Après une bonne demie-heure à me tordre les mains et à gémir sur mon triste sort, maudissant tout à la fois ces virus de merde, l’obsolescence programmée des appareils ménagers, mon garagiste véreux et ce casse-croûte oublié sur le rebord de ma cuisine, je décide de prendre enfin le taureau par les cornes: je vais me faire un café.

Je fouille de fond en comble les toilettes, qui nous servent à loisir de kitchenette, cabine d’essayage, salon de beauté, dressing et garde-manger. C’est bien simple, on  s’y sent tellement bien qu’on est à deux doigts d’y organiser nos séances de dédicaces.

Zéro café à l’horizon. Je sens le stress qui monte et mon ventre qui commence à crier famine n’arrange rien… Avec tout ce que Gigi bouffe à longueur de journée dans cette librairie, elle est pas foutue d’avoir laissé un biscuit ou un morceau de chocolat ?

Après une recherche minutieuse qui me mène jusqu’aux étagères d’archives, j’avise entre deux classeurs un paquet de Schtroumpfs, ces bonbons bleus translucides et caoutchouteux.

Alors ça c’est du Gigi tout craché : Madame se prépare des salades de quinoa équitable et donne les pires merdes à grignoter à ses gosses !

Pour être franche, je confesse que moi-même, avant le confinement, je n’aurais jeté qu’un regard méprisant et dédaigneux à ces friandises industrielles ultra sucrées et sans aucun intérêt nutritionnel… Qu’est-ce qu’on est con quand on est libre, j’vous jure !

Désormais tout fait ventre, je peux vous le garantir. A la guerre comme à la guerre.

En finissant de mâcher mon dix-huitième Schtroumpf – c’est dur ces machins, ça prend un temps fou – je saisis enfin mon téléphone pour appeler la hot-line. Aucune chance qu’ils décrochent, de toute façon ils ne s’occupent que des libraires et comme on est tous fermés, je vois pas pourquoi…

- « Maintenance 2DCOM bonjour. Que puis-je faire pour vous ?

(Je tente péniblement d’avaler sans mâcher mon vingtième Schtroumpf)

- Bonchour Monsieur

- … non c’est Béatrice en fait. C’est la Boîte à Histoires ?

- Heu oui… comment vous le savez ?

- Parce que vous êtes la seule à m’appeler Monsieur à chaque fois. Que puis-je faire pour vous ? Vous avez un souci ?

- Oui j’ai attrapé un virus. Enfin non, pas moi, enfin j’crois pas… C’est mon ordinateur à la librairie qui a attrapé un virus. Y s’appelle Alexa celui-là. C’est la cousine à Corona sûrement ah ah ! Reconnaissez que c’est pas de bol, comme si on n’en avait pas assez soupé de ces histoires de virus à la con et TOUS CES MORTS A LONGUEUR DE JOURNÉE !!!

(Je sens ma voix qui part un peu dans les aigus, c’est très déplaisant)

- … OK… C’est Véronique au bout du fil, c’est ça ?

- Heu oui… comment vous le savez

- Non comme ça… Tout va bien Véronique sinon ?

- Ben pas trop en fait, je me suis brûlée la main dans mon four ça me fait super mal là en tenant le téléphone. Et puis mon frigidaire marche plus. Et mon four non plus d’ailleurs. Je vous parle pas des 300 balles claquées pour rien chez le garagiste… enfin bref . Et puis j’arrive à la librairie pof un virus ! L’ordinateur qui plante. Bonjour la vie de merde, quoi … J’ai l’impression que tout s’écroule autour de moi et que plus rien ne marche, vous comprenez Béatrice ?

( J’entends mon ton très geignard, c’est assez déplaisant)

- C’est la loi des séries, ça arrive parfois. Et puis la période est un peu anxiogène, il faut savoir se réconforter comme on peut…

- Oui d’ailleurs j’avais la dalle, heureusement que je suis tombée sur des Schtroumpfs à la librairie, je les ai tous bouffés un par un ! Zéro pitié ! Enfin , quand je parle de Schtroumpfs, c’était pas des vrais Schtroumpfs, hein ! C’était des bonbons Schtroumpfs, vous savez ? PARCE QUE LES VRAIS SCHTROUMPFS ÇA SE MANGE PAS AH AH ! MÊME PAS ÇA EXISTE EN FAIT !

-  ….OK  Véronique…Je vais pas pouvoir faire grand chose pour votre frigidaire, mais je vais prendre la main sur votre ordinateur pour voir cette histoire de virus et je vous rappelle »

Vaguement honteuse mais toutefois soulagée par cette conversation cathartique, je me détends enfin. Je rêve tellement d’un café … je suis à deux doigts de siffler mon gel hydro-alcoolique.

Heureusement, telle une apparition divine, Gigi fait son entrée dans la librairie.

Tandis qu’elle approche, je saisis même à distance, une vive émotion dans son regard:

- « Mon dieu, qu’elle est belle !…

- Ah bon tu trouves ? minaudai-je en me passant la main dans les cheveux. Oh tu sais c’est trois fois rien … j’ai juste mis un peu de rouge à lèvres…

- Non mais pas toi, andouille, la librairie !

- Ah oui, bien sûr… »

L’arrivée de Gigi sonne la fin de la récréation.

Après ces trois heures passées à ne rien foutre, il est grand temps maintenant de se mettre au boulot…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

Catégories: Librairie

2 Réponses.

  1. Agnès dit :

    VDM bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?
    Un four, un frigo, une auto et un nettoyage informatique ?
    Çà va être difficile ma p’tite dame !

    On t’aime Véro

  2. Véro dit :

    :-) :-)
    L’adversité n’aura pas ma peau !


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon