Posté par Véro le 01 - 04 - 2020

Aux confins du confinement # acte 3

Je rentre dans sa chambre tout sourire, feignant d’ignorer qu’il vient de fermer une session de League of Legends.

- Allez zou, on s’y met ? Qu’est-ce que tu as à faire aujourd’hui ?

- Le lundi c’est chiant, c’est S.V.T

(merde)

- Maman t’es sûre que tu vas pas t’énerver ?

- Ben non, pourquoi tu dis ça mon chéri ?

Non sans appréhension, je prends connaissance du titre de la leçon : « La division des cellules eucaryotes ».

(Oh putain … c’est quoi ce truc ?! Pourquoi ça tombe sur moi ?!)

- Je t’avais prévenue hein… Franchement qu’est-ce qu’on s’en fout des cellules eucaryotes ? Ça te sert toi, à la librairie ?

(Surtout ne rien laisser paraître. Calme et pédagogie)

- Tu sais mon chéri, dans la vie c’est important de faire des choses qui nous sortent un peu de notre zone de confort. Et cette période si particulière doit vraiment nous inciter à parcourir des champs de la connaissance qui nous étaient jusqu’ici étrangers… Il faut rester ouvert, à l’affût des nouveautés…

- Ah ah ouais! Genre comme toi, quand tu zones toute la journée sur Netflix !

(Je pressens que le dialogue va être compliqué avec ce petit merdeux.)

- Bon, la S.V.T on verra ce soir, quand j’aurai un peu bu. Sinon ? En français, t’as pas un truc ?

- Oui justement la prof a rendu les corrections de la dissert. On a eu 12. Tu m’avais dit que t’étais une brute et que tu allais tout déchirer… mouais bof.

(Quoi ??!! Elle m’a mis QUE 12 cette morue ??!! Avec le mal que je me suis donnée, enfin que mon fils s’est donné, pour faire le boulot ! J’ai dû me retaper tout Phèdre en deux heures, merci bien!  Ah bravo les enseignants !! Si c’est pour noter comme ça, par dessous la jambe, y feraient mieux d’aller cueillir des gariguettes à Carpentras.)

- T’as mal présenté, c’est ça ?! T’as dû écrire comme un sagouin et je suis sûre que t’as même pas fait un seul paragraphe ! Résultat elle t’a enlevé 4 point de présentation. Bravo !! T’ES PAS FOUTU DE T’APPLIQUER UNE FOIS DANS TA VIE ??!!

- Ah tu vois, tu m’avais dit que tu t’énerverais pas…

- JE SUIS PAS DU TOUT ÉNERVÉE, FIGURE-TOI . Tu files apprendre ta leçon à la con sur tes cellules-chais-pas-quoi. Dépêche-toi, je t’interroge dans 10 minutes. Enfin dans 1 heure. On verra ça ce soir plutôt. C’est ton père qui t’interrogera d’ailleurs, ça lui plaît lui les cellules eucaryotes.

Sur ces entrefaites, la vision de mon fils aîné en slip et chaussettes qui se traîne jusqu’au salon me rappelle qu’il est bientôt l’heure de passer à table. En effet, avec la régularité infaillible d’un métronome, celui-ci ne sort de sa chambre que 2 fois par jour, à 13h et à 20h quand il s’agit de bouffer. Et dire que des deux c’est lui mon préféré…

Comme prévu, la question rituelle ne manque pas de fuser : « Qu’est-ce qu’on mange ? »

J’aimerais sentir derrière ces quelques mots anodins toute la tendresse d’un fils pour sa mère… hélas je ne sens pour l’instant que son haleine douteuse et les remugles d’une hygiène chaotique. Le mec a bien intégré l’idée de se laver les mains quinze fois par jour, mais il a cru que c’était à l’exclusion de tout le reste.

- On va encore manger des pâtes, c’est ça ?

(Lui je vais lui faire bouffer son manuel de S.V.T si ça continue)

- Ecoutez les gars, si le menu vous convient pas, vous avez qu’à faire à manger vous-mêmes ou vous demandez à votre père. CHUIS PAS LA BONICHE OK ??!! Je peux pas m’occuper des devoirs ET de la cuisine en plus !

- La cuisine, la cuisine… c’est beaucoup dire… C’est pas non plus Top Chef, hein. Et toi tu fous un peu rien depuis trois semaines, alors que papa lui, il est en télétravail.

Très bien. Je crois que j’en ai suffisamment entendu pour aujourd’hui. Bonjour l’ingratitude.

Je décide sur-le-champ de partir pour la librairie. J’ai plein de dossiers compliqués à remplir moi, avant de faire faillite et je ne veux pas passer à coté des 1500 euros de dédommagement prévus par l’Etat pour les petites entreprises. En plus si ça se trouve, Gigi n’en a jamais entendu parler et je pourrai tout me mettre in the pocket, ni vu ni connu.

Cette idée me galvanise soudain et je saute dans mon jean. Enfin j’essaie, mais bizarrement il coince à mi-cuisse. Mince, il a dû rétrécir au lavage. Mauvaise qualité ces trucs made in China. Y’a rien qui tient la route à part le Corona.

Sous le regard goguenard de mon fils et après une allusion perfide sur le chocolat que je m’envoie censément à longueur de journée, je décide de garder mon jogging.

J’attrape rageusement une attestation de déplacement dérogatoire. Je cherche « Envie de fuir ses gosses et sa famille de merde  » comme motif , mais y’a pas.

Mon regard ne peut s’empêcher de glisser jusqu’au « Déplacement lié à une activité physique », et je chasse bien vite l’image de mon jean trop serré et de mon canapé.

Je claque la porte et pars sans manger, digne et fière.

Dans la douceur de cette journée printanière, je pressens que de nouvelles aventures m’attendent.

(À suivre…)

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories: Librairie

2 Réponses.

  1. Pascale dit :

    Et alors ? La suite de tes aventures ? J’en peux plus, là !

  2. Véro dit :

    Je suis tombée dans une faille saptio-temporelle de Netflix mais ça vient, ça vient ! …


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon