Posté par Véro le 07 - 05 - 2018

Calpurnia

cal2Nous sommes à l’été 1899, dans la campagne texane.

Calpurnia a onze ans et vit avec toute sa famille dans une grande bâtisse en pleine nature.

Difficile de faire son trou au milieu de six frères, d’un père très occupé par sa fabrique de coton et d’une maman très à cheval sur les principes.

Mais la jeune Calpurnia ne manque ni de tempérament, ni de personnalité. Ce qu’elle aime plus que tout c’est profiter de la nature, la fraîcheur de la rivière, le bruissement des insectes et ouvrir grand les yeux sur tout ce qui l’entoure pour noter ce qu’elle observe à l’extérieur.

C’est son grand frère Harry qu’elle aime tant qui lui a offert un joli carnet pour y consigner ses observations scientifiques. Il lui a même assuré qu’elle était une vraie naturaliste en herbe !

-  » Qu’est-ce qu’un naturaliste, exactement ? Je ne sais pas très bien, mais j’avais décidé de passer l’été à en devenir une (…). Si ça consiste à regarder ce qu’il y a autour de soi je pouvais sûrement y arriver … »

Calpurnia s’interroge justement au cours de cet été brûlant sur ces deux espèces de sauterelles qu’elle a aperçues, des vertes bien sûr, mais aussi des jaunes, très grosses et très nombreuses….

Le seul qui pourra répondre à cette interrogation c’est Bon Papa, ce grand-père un peu taciturne et austère qui passe le plus clair de son temps dans une petite cabane au fond du jardin. On le dit très savant, mais c’est un taiseux qui tient tout le monde un peu à cal1distance.

Pourtant Calpurnia s’enhardit et va oser poser sa question sur les sauterelles à ce grand-père érudit. Sa réaction sera pour le moins déconcertante :

- « J’imagine qu’une jeune fille aussi maligne que toi peut trouver la réponse toute seule. Reviens me voir quand tu sauras. »

cal4

Cette première entrevue quelque peu intimidante sera le début d’une longue conversation ininterrompue entre ce grand-père soucieux de transmettre et cette petit fille avide de connaissances.

C’est avec lui qu’elle va aiguiser son regard et confirmer son penchant naturel pour la démarche scientifique.

Loin des principes éducatifs de l’époque qui cantonnaient les jeunes filles à de simples taches domestiques, Calpurnia s’affranchit des codes et la découverte pas à pas de la science sera pour elle un véritable vecteur d’émancipation.

cal5Mais elle n’en reste pas moins une toute jeune adolescente, traversée par les questions de son âge et qui observe avec circonspection les tribulations et parades amoureuses de ses frères.

L’adaptation d’un roman si réussi est toujours périlleuse mais tout est parfait dans cette BD qui reprend et adapte le texte originel de Jacqueline Kelly. cal3

En filigrane, la peinture d’une certaine Amérique à l’aube du XXème siècle, bourgeoise, esclavagiste et engoncée dans de stricts principes de bienséance.

Les illustrations en noir et blanc et sépia avec leur trait souple sont particulièrement élégantes, l’ensemble est plein de fraicheur et croque le portrait d’une jeune pré-adolescence avec beaucoup de sensibilité. Un deuxième tome suivra.

A recommander sans restriction à partir de 10 ans !

« Calpurnia ». Daphné Colligon. D’après le roman de Jacqueline Kelly. Editions Rue de Sèvres. 14,00 €.

 

Catégories: Bande dessinée

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon