Posté par Véro le 05 - 12 - 2017

Pensées nocturnes

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

Parfois les enfants n’ y échappent pas non plus et cogitent tout seuls au fond de leur lit une bonne partie de la nuit.

Parce que dans le noir et le silence de la nuit, quand tous les autres dorment, toutes sortes de pensées peuvent nous assaillir. Et on y croit fort, comme dans un rêve éveillé.

On a parfois des pensées qui font très peur, ou alors on s’imagine très courageux, un peu comme un super héros .

Il arrive que des images incroyables nous traversent l’esprit, on s’imagine voler à travers le ciel sur les ailes d’un insecte géant ! Là ce sont des images rigolotes et des pensées qui nous font du bien.

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

Mais parfois aussi, tout seul dans le creux de notre lit, on se met à réfléchir à des trucs sérieux.

On se pose des questions qui font un peu peur et nous donnent le vertige, nous laissant avec plein de nœuds et de points d’interrogation dans la tête.

- « Soudain une pensée très, très sérieuse lui vint à l’esprit. Il réalisa que notre planète n’était qu’une bille minuscule dans l’univers infini. Il se vit lui, petit garçon parmi d’autres enfants, chacun menant sa vie sur cette minuscule bille ».

C’est vrai ça, pourquoi je suis là ? Et à quoi je sers, si petit dans cette immensité ?

Dans ce bref récit au format de poche, avec de charmantes illustrations au trait, sont abordées en douceur et avec poésie quelques questions existentielles que peuvent se poser les plus jeunes autour de 5-6 ans.

Ils retrouveront dans la quête de ce petit garçons les mêmes interrogations et les mêmes inquiétudes et seront certainement rassurés par la conclusion apaisante du récit.

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

Dans le même esprit un autre petit texte paru à la Joie de Lire peut faire écho à ces pensées nocturnes.

Dans « Pourquoi ici ? » un enfant s’interroge sur son identité, sa personne et sa place sur cette planète.

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

A cet âge où l’on prend conscience des inégalités et des injustices de par le monde, les questionnements sont inévitables: Et s’il était né ailleurs, aurait-il été différent ? Et les autres qui sont nés ailleurs, se posent-ils parfois les mêmes questions que lui ?

Comment font tous ceux qui doivent partir de chez eux ?

- Tout aurait pu être totalement différent si j’avais été ailleurs. Pourquoi suis-je né moi et pas quelqu’un d’autre ? Et pourquoi suis-je précisément ici ? Si ça se trouve, c’est moi qui suis ma maison. Dans ce cas, peu importe où je me trouve: je suis partout chez moi ».

Ce texte-ci, qui s’adresse à la tranche d’âge du dessus (vers 7-8 ans) aborde des questions plus fortes qui interrogent notre identité et nous confrontent à notre vision de l’autre. En filigrane, les thèmes de la guerre et de l’exil sont également évoqués.

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

Les belles illustrations à l’atmosphère envoûtante  empruntent d’ailleurs largement l’image de la barque et de l’eau pour évoquer l’errance.

Quelle est chouette et bien pensée cette petite collection de la Joie de Lire qui aborde avec finesse et poésie de grandes questions philosophiques !

Je vous avais déjà parlé de « Socrate et son papa »que j’avais beaucoup aimé et vous pouvez sans crainte plonger dans tous les titres de cette collection, tout est bien.

Le texte reste toujours à portée d’enfant, il suscite le débat, ouvre des pistes de réflexion sans manichéisme. C’est à l’intelligence des plus jeunes qu’on fait appel et ça fonctionne !

Les conclusions toujours rassurantes ne clôturent pas le débat puisque ces questions, existentielles et philosophique, peuvent nous accompagner toute une vie.

illustration@lajoiedelire

illustration@lajoiedelire

Elles ont le mérite toutefois de ne pas laisser l’enfant seul avec ses interrogations et surtout de l’inscrire dans une histoire plus universelle, celle de la pensée.

Des petits textes uniques et poétiques, aussi bons à lire que beaux à regarder et qui changent agréablement d’autres collections de philo parfois trop formatées.

pourquoicouvpensées« Pensées nocturnes ». Texte et illustrations Jonas Paul. Traduit de l’estonien par Indrek Koff.  / « Pourquoi ici ? » Texte de Constance Ørbeck-Nilssen.

Traduit du norvégien par Aude Pasquier. Illustrations de Akin Düzakin.

Editions La Joie de Lire. Collection Philo et autres chemins. 10,00 €.

 

 

Catégories: Je lis tout seul

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon