Posté par Véro le 30 - 01 - 2017

Ourse et Lapin

ourse1Un bruit suspect a réveillé Ourse de sa longue hibernation, toutes ses réserves de nourriture ont été dérobées et la voilà sur pieds, enfin sur pattes, alors que la  neige recouvre encore toute la campagne environnante.

Qu’à cela ne tienne, voici une belle occasion pour Ourse de faire un bonhomme de neige, elle qui en avait toujours rêvé !

Elle est comme ça Ourse, elle fait feu de tout bois et se satisfait de toute situation. Ce n’est pas le cas de Lapin, qui sort en ronchonnant de son terrier et ne s’encombre pas de formule de politesse :

 - « Il faut vraiment être idiot, dit Lapin pour pousser une boule de neige EN HAUT d’une pente, – Pourquoi ? demanda Ourse - A cause de la gravité – La gravité ? dit Ourse. C’est quoi ? Lapin prit un air important, – C’est la force mystérieuse qui attire les choses les unes vers les autres. – Je vois, dit Ourse, comme l’amitié. – Non, dit Lapin ».

Le ton est donné entre ces deux-là, une Ourse un peu naïve et toujours accommodante, un Lapin très savant et souvent arrogant.

Visiblement tout les sépare et d’ailleurs chacun reprend son chemin et ses activités, jusqu’à ce que Ourse, tout à fait incidemment, surprenne Lapin en train de manger … ses propres crottes !!!

Extra dégueu n’est-ce pas ?! Pourtant là encore Lapin a la réponse : - « Parce qu’une fois qu’on a mangé les plantes, qu’on les a digérées pendant des heures et qu’on a rejeté  les crottes … le travail n’est fait qu’à moitié ! (…) Les bonnes choses sont restées dans les crottes. Qui sont toutes noires et molles comme des pastilles de réglisse…(…) Si bien que, quand on est lapin, on est obligé de manger ses crottes. Et de les redigérer pour en extraire l’énergie. »

Une explication ma foi tout à fait convaincante qui apporte d’ailleurs de l’eau au moulin à notre ami ursidé: - »C’est peut-être pour ça que tu es si ronchon, dit Ourse ».

Pas faux…Le destin ce jour-là a décidé de laisser les deux compères en présence et fort heureusement car c’est bien Ourse, toute pataude et maladroite qu’elle est, qui va tirer Lapin d’un fort mauvais pas…. cela suffira-t-il à lui rendre enfin le sourire ?

ourse2

Vous le saurez en lisant ces petites mésaventures animalières joyeuses et souriantes, illustrées avec rondeur et bonhommie dans ce petit format qui fait de cette première lecture un vrai livre de grand.

Sur le degré de la mignonnitude, je dirais qu’on nous sommes à 9 sur une échelle de 10. Pas mal quand même, non ?

ourse3Tout ceci restant bien entendu très classique, très bon enfant et très consensuel, n’oublions pas que nous sommes chez le Père Castor qui est un petit peu à l’avant-garde de la littérature jeunesse ce que Maïté est à la cuisine cellulaire, si je puis me permettre cette analogie culinaire audacieuse.

Mais enfin ne boudons pas notre plaisir, une petite histoire croquignolette où tout se termine bien à la fin, ça réconforte et ça réchauffe le cœur. Que demande le peuple ? (Si ce n’est de l’eau, du pain et le revenu universel).

Une deuxième aventure est prévue en avril 2017, chouette !

« Ourse et Lapin – Drôle de rencontre ». Texte de Julian Gough. Illustrations de Jim Field. Traduction de l’anglais par Rose-Marie Vassalo. Editions Père Castor Flammarion. 10,50 €.

 

 

Catégories: Je lis tout seul

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon