Posté par Véro le 11 - 07 - 2016

Choubidoulove, le tome 10 de Mortelle Adèle !

Si vous ne connaissez pas la série Adèle, premièrement cela prouve déjà que vous avez dépassé 10 ans et c’est pas bien parce que vous êtes vieux, deuxièmement je vous conseille illico de lâcher tout ce que vous faîtes (le petit en train d’apprendre à nager, le saucisson pour l’apéro, le melon pour la bonne conscience -façon c’est trop tard-), (qu’est-ce qu’elles sont longues mes phrases, moi-même je ne sais plus vraiment où j’en suis) ET d’aller sur le champ découvrir cette petite pépite d’humour noir et de drôlerie.

Pour vous résumer brièvement, Adèle est souvent de mauvaise humeur, toujours de mauvaise foi et absolument impitoyable pour ses congénères qu’elle brocarde à longueur d’albums.

Bref, une vraie peste qu’on adore détester ou qu’on déteste adorer, c’est au choix.

Son souffre-douleur à la maison reste son chat Ajax, dont elle rêve de se débarrasser depuis qu’elle a compris qu’il ne s’agissait pas d’un bébé lion et son souffre-douleur à l’école s’appelle Geoffroy, jeune garçon transi d’amour, prêt à toutes les compromissions pour s’attirer les faveurs de la petite rouquine piquante. Pensez-vous qu’Adèle abuse de cette situation ? Sans aucun doute et elle y prend un malin plaisir en plus.

Voilà en gros le portrait de la petite peste.

Mais ça c’était avant.

Avant qu’Adèle tombe amoureuse, se sente pour la première fois complètement choubidoulove, avec cette impression de chamallow tout mou à l’intérieur du ventre, et des cœurs plein les yeux. Oui, des cœurs !

L’obscur objet de son désir n’est autre que Ludovic, magnifique brun aux yeux de braise, aussi ténébreux qu’insaisissable puisqu’il ne daigne pas accorder le moindre regard à Adèle. Sauf sous la contrainte, bien évidemment.

Illustrations@DianeleFeyer

Illustrations@DianeleFeyer

Elle en perd la tête notre pauvre Adèle, allant même jusqu’à demander conseil aux pires cagoles que la terre ait portées, j’ai nommé Jade et Miranda, les deux fashion victimes de l’école, ses ennemies jurées.

Et n’oublions pas Geoffroy, l’amoureux auto-proclamé, qui ne compte pas laisser sa belle lui échapper aussi facilement !

Qui du brun ou du blond, de l’ange ou du démon, Adèle va-t-elle choisir ? Saura-t-elle écouter son cœur si elle en a un ?

Pour le savoir ne ratez pas le dixième opus de cette série mortelle, petite BD à sketchs, aux réparties mordantes et à l’humour féroce.

Pour les fans sachez qu’un site spécial est dédié à Mortelle Adèle, et surtout qu’une séance de dédicace est prévue à la rentrée à la librairie avec l’illustratrice, Diane Le Feyer !!

Incredible, isn’t it ? On vous en reparle très vite !

choubidou« Choubidoulove – Mortelle Adèle Tome 10″. Mr Tan et Diane Le Feyer. Label Globulle. Editions Tourbillon. 8,95 €

 

 

Catégories: Albums, Je lis tout seul

5 Réponses.

  1. Chère Véro

    après la lecture de votre dernier billet, je suis venue me promener sur le blog… Chouette site. Et que de jolies lectures.
    Merci et continuez, c’est top !

    Laetitia aka La Licorne à Lunettes

  2. Véro dit :

    Chouette ! Merci beaucoup La Licorne à Lunettes ;-)
    Et bienvenue !

  3. Julia dit :

    Bonjour,
    Vous conseillez la série Mortelle Adele à partir de quel âge?
    Merci de votre aide.

  4. Véro dit :

    Bonjour,
    je dirais à partir de 8 ans ;-)


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon