Posté par Véro le 02 - 09 - 2014

Etre ou avoir

 

terre1J’avais adoré « Sweet Sixteeen« , et j’ai beaucoup aimé son dernier roman « Là où naissent les nuages » (sauf la fin), dont je n’ai pas parlé sur le blog mais j’ai une vie aussi vous savez, je peux pas être au four et au moulin.

Tout autre chose ici puisqu’il s’agit d’un texte inspiré par une nouvelle de Tolstoï : Pacôme est un paysan en plein force de l’âge qui vit avec femme et enfants dans l’ouest sibérien.

Sa famille ne manque de rien, certes, mais pourtant Pacôme est insatisfait: « Si seulement j’avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux ».

Le paysan commence par acheter de nouvelles terres, finit par se disputer avec tout son voisinage jusqu’à ce qu’un étranger lui fasse miroiter l’incroyable fertilité des sols au bord de la Volga: le voilà parti « vers cette terre où pousse le bonheur ».terre4

Les nouvelles terres, le troupeau agrandi, l’embauche d’un domestique ne suffisent pourtant pas à combler la soif de possession de Pacôme. Un marchand de passage lui parle alors de pays des Bachkirs où les terres se vendent pour une bouchée de pain… le paysan prend aussitôt la route.

Il tombe là-bas sur le chef d’une tribu nomade qui lui fait une étrange proposition: « Toute la terre que tu pourras parcourir en une journée de marche sera à toi, pour mille roubles seulement. La seule condition est qu’au soleil couchant, tu sois revenu à ton point de départ. Sinon, tu perdras ton argent. »

terre2A l’aube, Pacôme commence à marcher…

Et je vous conseille vivement de commencer la lecture édifiante de cet album dont le dénouement ne manquera pas de vous faire réfléchir sur le terre3sens de la vie.

Annelise Heurtier délivre un texte tranchant et limpide où le vocabulaire choisi nous plonge immédiatement dans la culture slave.
Les sérigraphies très stylisées sont l’œuvre du jeune Raphaël Urwiller, un membre du duo Icinori, maison d’édition expérimentale où les deux illustrateurs laissent libre cours à leur créativité et à leurs investigations graphiques. Le résultat est de toute beauté comme vous pouvez le voir ici !

Avis aux Marseillais, Fotokino propose très bientôt un atelier fabrication de livres animé par Icinori ! Pour réserver c’est par là !

Un bel album, tant dans la forme que dans le fond, un texte engagé qui augure d’une très belle rentrée littéraire chez cet éditeur qu’on affectionne.

A lire et à faire lire dès 8 ans !

copyright Thierry Magnier

copyright Thierry Magnier

« Combien de terre faut-il à un homme ? » Texte d’Annelise Heurtier. Illustrations de Raphaël Urwiller. Editions Thierry Magnier. 16,50€.

 

 

 

 


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon