Posté par Véro le 13 - 01 - 2014

Le temps des Mitaines

boisDans le joli village des Mitaines, Arthur doit faire son entrée à l’école. Pas facile de débarquer en plein milieu d’année, de se faire de nouveaux copains. Arthur est d’autant plus inquiet qu’il n’ a pas encore développé son pouvoir et à coup sûr il va se faire moquer par tous les autres, passer renardepour un vrai nul, un bébé… Sa maman a beau tout faire pour le rassurer, en gros ours mal léché qu’il est Arthur grogne et râle tant qu’il peut.

A l’école contre toute attente c’est une autre chanson : l’effervescence est palpable, le directeur Monsieur Granny a même convoqué tous les enfants dans la cour. Un élève a disparu la veille. En sortant de l’école il n’est jamais rentré chez lui. On pense à une fugue a priori mais pour Willo la luciole l’argument ne tient pas. Pour lui, Badger a été enlevé. C’est en tous cas ce qu’il glisse à l’oreille d’Arthur et c’est ainsi que le nouvel arrivant va se faire son premier copain.

Bonne pioche puisque Willo a l’air vraiment sympa et va lui présenter aussitôt ses meilleurs potes : Pélagie, une souris très bavarde et un peu foldingue et aussi Gonzague, un escargot intello, le cerveau de la bande. Et puis il y a Kitsu, comment ne pas remarquer Kistu, cette belle renarde un peu hautaine ou peut-être juste mystérieuse qui a aussitôt tapé dans l’œil d’Arthur…

Malgré ces jolies rencontres, l’ambiance n’est pas à la fête et Arthur ne se sent pas vraiment rassuré sur le chemin du retour. Il a des raisons d’être inquiet car dès le lendemain on annonce la disparition toute aussi mystérieuse d’un nouvel élève…Tandis que les adultes parlementent et font des messes basses, les jeunes décident de passer à l’action et de mener leur propre enquête.

oursPrenez une bonne dose de mystère, un zeste de magie, deux doigts de poésie, saupoudrez de rebondissements à gogo et vous obtiendrez cette BD hors norme par son format et son style.

Chaque personnage prend tour à tour la parole et cette narration chorale permet de renter vraiment dans l’intimité de chacun. Loin d’être enfantine, cette BD animalière ménage des changements de rythme surprenants et parle en filigrane des premiers renardedosémois amoureux, des relations familiales, de cet âge délicat où l’on quitte le monde de l’enfance.

Il y a beaucoup de drôlerie aussi et de chaleur dans cette histoire et on le doit certainement aux illustrations savoureuses d’Anne Montel, ses aquarelles lumineuses aux teintes si douces sont un vrai ravissement.

Bon, bref j’ai adoré ! Ça se voit non ?!

Voilà un très chouette travail à mon sens et un bel univers que je conseillerais à partir de 8-9 ans et sans limite d’âge bien évidemment.

Le seul problème c’est qu’on n’a pas du tout envie de laisser en plan les personnages à la fin de la BD ! Alors à quand la suite ??

« Le temps des Mitaines ». Texte de Loïc Clément. illustrations d’Anne Montel. Editions Didier Jeunesse. 14,90 €

 

 

Catégories: Albums, Je lis tout seul

2 Réponses.

  1. Loïc dit :

    Merci pour cette superbe critique :)

  2. Véro dit :

    Yes !! Merci à vous, j’attends le deuxième de pied ferme maintenant ;-)


Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon