Posté par Véro le 04 - 09 - 2013

Promenade au parc

banchumainDans les cartons de nouveautés, la couverture d’Anthony Browne m’a tout de suite fait de l’oeil : le fond vert tendre, la coupe au bol des enfants, le look années 70 et l’émotion pudique qui se dégage de ce joli face à face.

Il ne s’agit pas d’une nouveauté, loin de là, mais d’une réédition d’un des premiers albums d’Anthony Browne,  auteur-illustrateur anglais considéré comme l’un des plus grands noms de la littérature jeunesse, couronné en 2000 par le prestigieux prix Andersen.

Paru initialement chez Duculot en 1977, cet ouvrage épuisé depuis heu… belle lurette peut vraiment être considéré comme une pépite puisqu’il constitue en quelque sorte une sorte de trame, de première mouture du fameux album « Une Histoire à quatre voix ». enfantjeu

Ce titre paru en 98 raconte la promenade au parc de quatre personnages, une dame bien comme il faut accompagnée de son fils, un monsieur d’origine plus modeste et sa fille. Leurs chiens respectifs aussi sont de la partie. Ils seront bien les seuls avec les enfants à s’amuser ensemble. Les adultes eux se tiennent à bonne distance comme séparés par un mur invisible et infranchissable. L’histoire est racontée à quatre voix, chaque protagoniste prenant successivement la parole.

Cet album considéré comme un grand classique de la littérature jeunesse est depuis longtemps une référence en la matière bien connu notamment du public enseignant.

fleur

Promenade au parc

On retrouve ici avec le même plaisir le grand talent d’Anthony Browne dans cette réédition qui met en scène la même histoire à quelques nuances près : le récit est ici linéaire, raconté par un narrateur extérieur et les personnages sont humains, tout ce qu’il y a de plus humains, alors que l’illustrateur leur a préféré plus tard les gorilles comme dans bien d’autres albums.

Une Histoire à quatre  voix

Une Histoire à quatre voix

 

Deux ouvrages à lire de préférence en regard l’un de l’autre pour avoir une idée plus juste du grand travail de refonte et de création d’Anthony Browne. Texte et illustrations dialoguent avec toujours autant de pertinence. La poésie et le surréalisme sont plus que jamais au rendez-vous tandis qu’en arrière-plan l’image raconte encore une autre histoire.

Le fil rouge est toujours le même: à travers ses personnages, humains ou gorilles, Anthony Browne nous parle d’enfance et d’ insouciante, de différences sociales et d’incompréhensions.  Il nous parle surtout de nos faux-semblants et de notre solitude. Il nous parle de nous.

voix

 

 

parc

 

 

 

« Promenade au parc ». Texte et illustrations d’Anthony Browne. Editions Kaléidoscope. 12,00€ (Réédition Duculot-1977)

« Une histoire à quatre voix ». Texte et illustrations d’Anthony Browne. Editions Kaléidoscope. 13,80€

Catégories: Albums, Dans le rétro

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon