Posté par Véro le 20 - 09 - 2017

Le syndrome de l\'imposture

L’annonce tant redoutée est tombée comme un couperet: à 17 heures un ami m’a téléphoné à la librairie, me demandant de lui préparer sélection pour son fils de 7 ans.
- »Il n’aime pas beaucoup lire, c’est encore laborieux pour lui mais enfin j’aimerais quand même le faire bouquiner.
Tu peux me choisir quelques livres, une petite sélection sympa ? La dernière fois tu lui avais trouvé un truc qu’il avait adoré ! »
(AU SECOURS).

Lire la suite...
Posté par Véro le 10 - 09 - 2017

Dans la forêt de Hokkaido.

« J’ai poussé un long cri, très long,
un cri terrible qui n’en finissait plus de jaillir de ma gorge,
de monter de mon ventre, de naître de ma peur,
un cri qui charriait la douleur, la terreur et l’incompréhension,
un cri d’impuissance aussi, comme un appel au secours,
comme quelque chose qui se casse et qui ne pourra pas se réparer ».

Lire la suite...
Posté par Véro le 06 - 09 - 2017

La fourmi rouge

On rentre dans la vif du sujet avec ce roman jubilatoire qui parle d’une adolescente.
Encore, me direz-vous ?
Oui, mais celle-ci, croyez-moi, vous ne l’oublierez pas de sitôt.
Elle s’appelle Vania.
Vous en pensez quoi ? C’est sympa de porter un prénom de protège-slip, non ?
Et si y’avait que ça ….

Lire la suite...
Posté par Véro le 04 - 09 - 2017

Come Back

Bonjour tout le monde !
Je vois à travers l’écran à quel point vous êtes émus de me retrouver, tout comme Gigi l’a été après ces longues semaines de séparation.
Voilà, c’est la rentrée.
Si vous le voulez bien, nous passerons rapidement sur les formalités d’usage (alors, et ces vacances c’était bien… gnagnagna ? Et la famille ? Et ta sœur ? Pas trop dur la reprise ? blablabla) pour aller droit au but : avec Gigi on est aux taquets !!
Figurez-vous qu’on a ré-ouvert la librairie avec une pêche d’enfer et pétries de bonnes résolutions telles que ranger les papiers au fur et à mesure, arrêter de dire des gros mots et ouvrir tous les jours à l’heure (mouarf !!)
Je me sens traversée par une énergie nouvelle qui me poussera, je n’en doute pas, à venir ici vous rendre compte de mes coups de cœur, vous faire découvrir cette pépite de la rentrée qui sans moi serait passée inaperçue, bref, partager avec vous l’émotion de mes nouvelles lectures.
Et c’est là que le bât blesse : JE N’AI ABSOLUMENT RIEN LU.

Lire la suite...
Posté par Véro le 04 - 07 - 2017

Nous allons au bois

Autant je m’ennuie ferme dans la litté adulte pseudo-poétique qui parle des petites choses de la vie sur douze pages pour dire… rien (Exemple: La première gorgée de bière, pas DU TOUT mon truc. Enfin la bière si, mais pas Delerm), autant je me régale en litté jeunesse quand quelques mots bien choisis et des illustrations délicates évoquent les mêmes choses.
Le choix du minimalisme, l’art délicat de l’ellipse et de la suggestion (tout moi) sont à mon sens les qualités principales du travail de Junko Nakamura que j’aime décidément beaucoup.

Lire la suite...
Posté par Véro le 27 - 06 - 2017

Distant mais classe

Certes, Colas Gutman est l’auteur prolixe de la série des « Chien Pourri », (d’ailleurs ça tombe bien parce que « prolixe » ça m’a toujours fait penser à une marque de croquettes pour chiens) cet anti-héros un peu concon qui fait le bonheur des jeunes lecteurs et des libraires fainéants, certains de faire mouche à tous les coups en dégainant cet incontournable de la rigolade.
Mais il n’a pas fait que ça le bougre, loin de là, et si j’étais vous je me garderais bien de réduire quiconque à ses signes extérieurs de succès.
Ne suis-je donc pour vous que cette libraire-blogueuse exceptionnelle, lue aux quatre coins de France, avec selon Google Analytics des pics de fréquentation autour du 6ème arrondissement de Marseille (c’est Gigi), et qui fait péter la baraque du côté du 8ème ? (ça c’est ma mère).
Je suis bien autre chose fort heureusement (n’hésitez pas à m’appeler sur mon 06 si vous voulez en savoir plus) et Colas Gutman, pour en revenir à lui (car je m’égare assez facilement semble-t-il) a écrit aussi d’autres trucs.
Oui mais quoi ?

Lire la suite...
Posté par Véro le 21 - 06 - 2017

Inséparables

Pour reprendre le fil de ce blog injustement délaissé, j’ai pensé qu’un article sur un roman magnifique et bouleversant serait idéal.
Un roman qui nous habite longtemps une fois la dernière page tournée.
Un roman qui nous laisse le cœur en vrac.
Un roman d’une infinie poésie sur le handicap, la différence, la vie, l’amour.
Une vraie pépite en somme.

Lire la suite...
Posté par Véro le 30 - 04 - 2017

Belle maison

Je suis retournée il y a peu dans une maison où je passais enfant la plupart de mes dimanches.
J’avais dans mes souvenirs gardé l’image d’un petit palais plein de couleurs, de breloques et de recoins avec un grand couloir qui le traversait.
J’ai retrouvé un petit appartement HLM des plus modestes, aux pièces minuscules, saturées de santons, de bibelots et de napperons au crochet.
En quatre ou cinq pas à peine le couloir se franchit, juste le temps d’embrasser du regard les photos un peu passées et les tableaux canevas accrochés au mur. C’était ça les couleurs ?
Tout est comme avant et pourtant rien n’est plus pareil, si ce n’est dans le salon la douceur arrondie du gros fauteuil qui prend toute la place, la toile cirée de la table sous laquelle j’aimais plonger quand les repas des adultes s’éternisaient, retrouvant entre les jambes des grands l’ivresse de la cachette.
Tant de souvenirs que les maisons pourraient nous raconter si seulement…

Lire la suite...
Posté par Véro le 31 - 03 - 2017

Vive la France !

Figurez-vous que Gigi a eu la brillante idée de nous faire une vitrine politique.
Quel talent ! Mais d’où sort-elle toutes ces initiatives ébouriffantes ?!
Le flair, l’instinct. L’opportunisme peut-être diront les grincheux.
Qu’importe.
Son audace visionnaire m’a donnée des ailes et je peaufine de mon côté une bibliographie sur Johnny Hallyday parce que ça commence grave à sentir le sapin.
(Ce serait quand quand même ballot de rater le coche).

Lire la suite...
Posté par Véro le 23 - 03 - 2017

Je suis ton soleil

- Pas vrai que moi aussi je suis un peu ton soleil ? m’enquérais-je récemment auprès de Gigi, espérant après toutes ces années une once de reconnaissance, une marque d’affection, un geste de tendresse, que sais-je encore ?
Bref … un peu d’amour.
(Vas crever.)
- Tu vois là je suis en train de passer le balai devant la librairie; ça te viendrait pas à l’idée toi, de passer le balai devant la librairie ?! Madame préfère parler de livres, c’est plus chic.
Et puis j’espère que tu te soignes un peu parce qu’en ce moment t’as toujours l’œuf, c’est pénible à la fin.
———–
Je crois qu’au fond elle m’aime bien quand même.
Au pire j’irai noyer mon chagrin dans l’alcool et les livres.

Lire la suite...

Nos Editeurs

  • Editions Sarbacane
  • Editions du Rouergue
  • Editions Autrement
  • Editions du Seuil
  • Editions Gallimard Jeunesse
  • Editions Palette
  • Editions Thierry Magnier
  • Editions Ecole des loisirs
  • Editions de la Martinière
  • Editions Milan
  • Editions Nathan
  • Editions Didier Jeunesse
  • Editions Courtes et longues
  • Editions Chandeigne
  • Editions Actes sud Junior
  • Editions Kaleidoscope
  • Editions Les Grandes personnes
  • Editions Rue du monde
  • Editions La Joie de lire
  • Editions Oskar
  • Editions Rageot
  • Editions Casterman
  • Edition Edune
  • Editions Helium
  • Editions Minus
  • Editions Les Fourmis rouges
  • Editions Tourbillon